Grands Avaux ou petit Fontainebleau ?

C’est au parking des Grands Avaux que nous nous retrouvons sous la grisaille de ce samedi de la mi-mars. Marie-Christine, maintenant fidèle parmi les fidèles, partage deux autres sièges de joëlettes  avec de jeunes pensionnaires de l’IME de Draveil. Deux accompagnatrices de l’établissement complètent la dizaine de pilotes du jour, dont Jeanne, que nous avions croisée dans les brancards il y a quelques années et Thien, jeune vietnamien en stage pour six mois du coté de Bouray. Quelques pilotes pressentis nous font faux bond, mais la vaillance des présents, alliée à leur patience et un zeste de solidarité devant les obstacles suffiront à faire apprécier au plus grand nombre ce petit Fontainebleau. La forêt départementale des Grands Avaux présente en effet de nombreux éléments visibles dans le massif voisin : rochers polis, érodés, percés, nervurés par leur séjour sous la mer du temps où le bassin parisien avait plus que les pieds dans l’eau, succession de raidillons ponctués de passages étroits entre pierres plus ou moins volumineuses où les racines compliquent un peu le pilotage et font apprécier les suspensions. Et que dire de ces successions de paysages différents au sein même de la forêt, tantôt peuplée de feuillus dénudés tordus par les années, livrant parfois un vrai combat avec les rochers, tantôt ces parcelles de conifères dont les troncs infiniment droits se parent de lierre, seule verdure à hauteur de nos yeux, et encore cette allée presque royale dans son alignement digne des plus beaux domaines, ou sur la platière, ces arbres à notre taille rappelant un verger de fruitiers. Ne restait plus que le miroir d’eau pour compléter la ressemblance. Nous filons déjà, laissant de coté la tour du Buisson et son panorama accessible seulement après une belle volée de marches en colimaçon. Une belle boucle concoctée par Fabienne ! Nos nouveaux passagers et leurs accompagnatrices apprécient ce bol de plein air…et le goûter qui clôture traditionnellement nos sorties. A défaut de soleil, la grisaille est restée douce et lumineuse, que demander de plus ?

Grands Avaux
Album : Grands Avaux

16 images
Voir l'album

Laisser un commentaire